Travailler à l’hôpital

Chers collègues,

L’actualité nous conduit à présenter quelques documents sur le travail en général, et le travail à l’hôpital en particulier.

Sur France Inter, l’émission Affaires sensibles a retracé l’histoire des 35 heures le 25 mai dernier. Dans son rapport de décembre 2014 sur le même sujet, l’Assemblée nationale confirme l’imprévoyance avec laquelle ce passage a été appliqué dans les hôpitaux (création insuffisante de postes pour compenser la réduction du temps de travail, dans des organisations où il faut assurer la continuité des soins 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, postes qui de toute façon n’ont pu être pourvus faute d’un nombre suffisant de personnes formées, ce qui était parfaitement prévisible).  Continuer la lecture

Des semaines bien remplies, malgré les ponts

Chers collègues,

Au fil des jours, quelques repères :

– si les génériqueurs s’entendent ou fusionnent, les prix vont monter, selon The Economist;

– les déclarations de madame Brigitte Dormont sur la mort de la médecine libérale ont fait du bruit, comme ici dans le Huffington Post ;

– le site Contrepoint pose la question suivante : « Et si la réduction du temps de travail des internes en médecine révélait tout simplement que leur présence est indispensable au fonctionnement des hôpitaux ? » ;

– un entretien remarquable de Mediapart avec Christophe Dejours sur la souffrance au travail et les changements intervenus ces dernières décennies, ou comment le management individualisé transforme notre rapport au travail et le détériore ;

– dans une note accessible via le site de la FHF, l’agence technique de l’information sur l’hospitalisation (ATIH) analyse les bilans sociaux 2013 des établissements de santé et note par rapport à 2013 une légère augmentation de l’absentéisme et du taux de rotation ; Continuer la lecture

Liberté académique, je chéris ton nom

Chers collègues,

Les hospitalo-universitaires jouissent comme tous les autres universitaires de la liberté académique (ou libertés universitaires), une notion mal connue qu’il est utile de préciser. Ils en jouissent dans toutes leurs activités, car il est souvent impossible de dissocier ce qui relève de leurs fonctions universitaires et de leurs activités hospitalières : ils ne sont pas à mi-temps hospitaliers et à mi-temps universitaires, mais à temps plein l’un et l’autre.

Les libertés universitaires sont évoquée en ces termes par la Cour européenne des droits de l’Homme qui souligne « l’importance de la liberté universitaire, qui comprend la liberté des universitaires d’exprimer librement leurs opinions au sujet de l’institution ou du système dans lequel ils travaillent et la liberté de diffuser sans restriction le savoir et la vérité (Cour EDH, 2e Sect. 23 juin 2009, Req. n° 17089/03, § 35) ». Continuer la lecture

Ephéméride d’avril

Chers collègues,

Voici quelques textes rassemblés dans le courant du mois d’avril :

1er avril :

– l’Institut Montaigne publie une étude intéressante sur l’Université, mais qui attaque les libertés universitaires (p. 76) : c’est sans doute ce qui justifie le sous-titre « Pour une nouvelle ambition » ;

6 avril :

– big data et secret médical, des réflexions et des mises en garde sur le blog docteurdu16 ;

8 avril :

– données de santé contre diminution des primes d’assurance : le mouvement est en marche, selon le New York Times ; Continuer la lecture