Mobilisons-nous pour la journée de grève et de manifestation du 14 novembre !

Chères et cher collègues,

La participation à la journée de grève des soins non urgents et à la manifestation du 14 novembre prochain doit être la plus large possible.

Le départ de la manifestation est prévu à 14 heures. Elle partira de Port-Royal en direction de Matignon, via le Sénat et l’Assemblée nationale. Elle sera suivie d’une assemblée générale à 18h30 à la faculté de la Pitié-Salpêtrière.

L’appel à la mobilisation émane de nombreuses instances : intersyndicales de médecins, chirurgiens, biologistes, pharmaciens, odontologistes hospitaliers et hospitalo-universitaires, syndicats des internes et des chefs de cliniques, conférence des doyens des facultés de médecine, étudiants hospitaliers, syndicats des personnels hospitaliers, de sages-femmes, associations d’usagers.

Les informations dont nous disposons indiquent que la participation à cette journée d’action sera forte. Ce sera un moment important pour obtenir un plan d’ampleur en faveur de l’hôpital public, en particulier un relèvement substantiel de l’Ondam hospitalier.

Il est à noter que les syndicats des directeurs d’hôpital dans leurs dernières prises de position font la même analyse que nous sur les évolutions péjoratives de l’hôpital public, étranglé par une politique systématique de sous-financement et un centralisme excessif.

Nous manquons d’anesthésistes-réanimateurs, de chirurgiens, de radiologues, de gériatres, d’urgentistes. Peu à peu, toutes les spécialités sont touchées. Des postes de personnel non médical sont vacants par centaines dans toutes les catégories, ce qui ne garantit plus la qualité et la sécurité des soins. Les équipes soignantes travaillent dans des conditions éprouvantes et souffrent de ne pas avoir les moyens de bien faire leur travail ni de pouvoir prendre en charge tous les malades qui en ont besoin.

La restauration d’un hôpital public au service de tous et assurant le progrès médical prendra du temps. La journée du 14 novembre n’est qu’un début : il faut la réussir.

Retrouvons-nous tous ensemble le jeudi 14 novembre et portons dans l’unité nos légitimes revendications pour défendre l’hôpital public !

Amitiés et bon courage.

P.-S. 1 : adhérez au Collectif Inter-Hôpitaux.

P.-S. 2 : signez et faites signer la pétition «Cadres de santé à l’hôpital … les agents d’une mission devenue impossible », qui décrit bien les difficultés  et le malaise des cadres de santé. Voici des extraits de leur excellent texte : « Au cœur des organisations, nous voilà désormais plus que jamais écartelés au gré des réformes et des restructurations par des injonctions de plus en plus paradoxales. Nous sommes au carrefour de tous les dysfonctionnements, sur le circuit des différentes réformes qui ont vu se complexifier nos tâches de façon délirante. Nos périmètres de responsabilités ont pris des proportions qui dans toute autre entreprise, rendrait inopérante cette fonction, avec en regard des salaires dérisoires. (…) Une seule chose nous guide encore et toujours, le patient et sa bonne prise en charge, nous luttons au bout de la chaîne de décision pour maintenir le cap. Notre motivation vise tout autant à rendre à nos équipes la reconnaissance qu’on leur doit, qu’à maintenir un niveau de prise en charge à la hauteur de nos institutions. Mais on arrive au bout de nos forces et de nos possibilités. »

P.-S. 3 : faites un don pour que le maximum de personnes puisse venir à la manifestation du 14 novembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *