En lisant et en naviguant

Chers collègues,

Qelques pages remarquées ces trois dernières semaines :

2015, semaine 1

Nos propositions dans le JDD.

Une tribune d’André Grimaldi et Frédéric Pierru dans le Huffington Post sur la grève des médecins et les vrais enjeux de la loi de santé.

L’Etat prédateur : illustration avec la loi de santé, selon J.-P. Devailly.

Comment va s’organiser la surveillance des documents informatiques : une analyse du décret de l’article 20 de la loi de programmation militaire.

Les ivresses comptent pour 30 % des admissions aux urgences du NHS, qui sont donc une vaste et coûteuse chambre de dégrisement.

Comment rendre un système de santé durable ?

Public-privé dans la gestion des structures de santé : en Suède, le vent tourne au gré des alternances politiques.

Les fraudes à l’assurance-maladie en augmentation, mais elles représentent seulement un millième de la dépense.

Les fraudes à la publication : le bilan 2014 d’Hervé Maisonneuve.

2015, semaine 2

Cette semaine tragique a été marquée par les atrocités commises au siège de Charlie Hebdo, à Montrouge et dans un hypermarché casher de la porte de Vincennes. Parmi les victimes la psychiatre et psychanalyste Elsa Cayat, à qui sa tante rend un hommage émouvant dans le Quotidien du Médecin.

Le label « service public » accordé trop facilement aux cliniques privées selon le FHF.

Sur France Culture, un débat animé entre FHF et FHP sur la place des cliniques privées et des hôpitaux publics, l’économiste Claude Le Pen se plaçant en position d’arbitre.

En Angleterre, les délais d’attente aux urgences et le nombre de bed-blockers augmentent sensiblement, selon The Economist.

Former à l’intégrité de la recherche, une ardente obligation, selon l’American Society for Microbiology.

Les procédures de certification des médecins aux Etats-Unis sont fortement critiquées dans le New England Journal of Medicine : trop éloignées de terrain et trop coûteuses.

Marisol Touraine et les médecins frondeurs : la fronde se généralise, selon La Croix.

2015, semaine 3

Rien ne va plus entre Marisol Touraine et les généralistes. Un nouveau groupe de travail résoudra-t-il les difficultés ?

Selon une étude menée par le Commonwealth Fund, le pourcentage d’Américains non assurés pour leur santé est tombé de 20 % en 2010 à 16 % en 2014 et les difficultés d’accès aux soins sont en régression, conséquences favorables de l’Obamacare.

Pierre Assouline nous rappelle sur son blog que nous vivons le temps des technoprophètes, mais demain et après-demain il n’y aura sûrement ni “surhomme”, ni “légume assisté par ordinateur”.

Le partage des données des essais cliniques de plus en plus exigé et important pour l’avancée des connaissances.

Selon une étude parue dans BMC Health Services Research, plus de 350 milliards de dollars pourraient être économisés chaque année aux Etats-Unis si le système de santé américain devenait un système à un seul payeur, soit 15 % des dépenses de santé. Et en France ?

En France, la Mutualité française prête à rembourser les dépassements d’honoraires, à condition que les médecins aliènent une partie de leur indépendance professionnelle et soient “sous contrat”.

La FHF et les conférences de présidents de CME et de directeurs écrivent à la ministre pour faire part de leurs inquiétudes sur le secteur public hospitalier auquel revendiquent d’appartenir les cliniques privées.

Steven Brill, dont l’article sur les abus du système de santé américain paru dans Time Magazine en 2013 avait fait grand bruit, revient sur le sujet dans son dernier livre, dont rend compte The Economist.

The New Yorker s’intéresse aux poèmes publiés par certaines revues médicales, dans un article intitulé “Ode à un stéthoscope”.

Amitiés et bon courage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *